Ce n’est qu’une histoire – par Francine Colard Duprouilh

Ce n’est qu’une histoire

De l’autre côté du mur

Il y aurait de l’eau et du pain

Et un sourire pour dire « Bonjour,

Qui que tu sois

D’où que tu viennes,

Je vais soigner tes mains ensanglantées  »

De l’autre côté du mur

Il y aurait une frontière et un fusil

et un cri pour dire « Va-t-en

Qui que tu sois

D’où que tu viennes

je vais menotter tes mains et tes pieds

Tu es né

Du mauvais côté du mur

« Chez toi  » n’a pas de sens

Tu es de nulle part »

Je me suis assis là

Entre deux murs, entre deux feux,

Apprenant la patience

Sans colère et sans foi

Attendant un jour de plus

Juste un jour pour reprendre souffle

Et faire un nouveau pas

Vers un autre mur

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s